Notre bière

Découvrez l’histoire de notre bière de 1328 à aujourd’hui….

23 août 1328, le héros flamand Nicolaas Zannekin meurt les armes à la main lors de la bataille de Cassel sous les charges de l’ost royal. Ce personnage, symbole des libertés communales flamandes, entra durablement dans l’imaginaire collectif.

Près de 700 ans plus tard, en 2000, une bière brassée à Cassel par Frédéric Bogaert fut baptisée en son nom. La brasserie Zannekin produisit une bière blonde de 6°, puis une brune et une ambrée.

La brasserie finit par fermer, mais quelques années plus tard, les amoureux de la Flandre réunis au sein de l’association culturelle Zannekin décidèrent de reprendre le flambeau en ressuscitant cette bière unique symbole d’un patrimoine et d’une mémoire perdurant à travers les âges.

Depuis 2019, la bière Zannekin est brassée à la micro-brasserie La Malle Poste de Warneton-Belgique par le talentueux Johan Barbry qui a su faire évoluer la recette avec son temps sans toutefois la dénaturer afin de conserver l’esprit et le goût originel. Longue vie à la Zannekin bier !

Notre bière

Découvrez l’histoire de notre bière de 1328 à aujourd’hui

23 août 1328, le héros flamand Nicolaas Zannekin meurt les armes à la main lors de la bataille de Cassel sous les charges de l’ost royal. Ce personnage, symbole des libertés communales flamandes, entra durablement dans l’imaginaire collectif.

Près de 700 ans plus tard, en 2000, une bière brassée à Cassel par Frédéric Bogaert fut baptisée en son nom. La brasserie Zannekin produisit une bière blonde de 6°, puis une brune et une ambrée.

La brasserie finit par fermer, mais quelques années plus tard, les amoureux de la Flandre réunis au sein de l’association culturelle Zannekin décidèrent de reprendre le flambeau en ressuscitant cette bière unique symbole d’un patrimoine et d’une mémoire perdurant à travers les âges.

Depuis 2019, la bière Zannekin est brassée à la micro-brasserie La Malle Poste de Warneton-Belgique par le talentueux Johan Barbry qui a su faire évoluer la recette avec son temps sans toutefois la dénaturer afin de conserver l’esprit et le goût originel. Longue vie à la Zannekin bier !

Le processus de fabrication

1.   Le maltage

Avec ses ingrédients rigoureusement sélectionnés par notre brasseur, la Zannekin est une bière spéciale dorée et non filtrée. Côté céréales, deux malts sont mélangés à un soupçon de blé pour la belle tenue de mousse.

2.   Le brassage

Ajoutez-y une pincée d’écorce d’orange et du sucre bien du coin. Brassez le tout pour en extraire le jus primaire, le moût, qui est envoyé en fermentation, où le meilleur ami du brasseur, la levure, continue le travail en transformant le sucre. La bière y atteint son taux de 7% d’alcool, qui la protège, et ravit les amateurs et amatrices de bières de caractère.

Puis vient une garde de quelques semaines où la Zannekin se clarifie. On peut alors se préparer au conditionnement! Soit saturée mécaniquement avec le gaz naturel de la bière, le co2, la Zannekin est envoyée directement dans les fûts en inox pour être tout de suite consommée.

3.   Les houblons

Les houblons de Flandre lui confèrent un équilibre entre amer et fuité. Le houblon Magnum est l’un des plus « puissants » poussant dans la région. Il donne à la Zannekin une franche amertume qui caresse les côtés de la langue, tandis que le Cascade, plus subtil, se charge des goûts à la fin de chaque gorgée. Les houblons en grandes quantités protègent la Zannekin de toute invasion, mais ne vont pas aimer les séjours au soleil…

4.   Le mélange

Soit mélangée avec la liqueur de tirage et mise en bouteilles, la Zannekin part pour une ultime étape de refermentation en chambre chaude, où cette fois le gaz créé et coincé par la capsule formera la future mousse. Un peu plus long, mais tout aussi bon. Gezondheid !

Le processus de fabrication

1.   Le maltage

Avec ses ingrédients rigoureusement sélectionnés par notre brasseur, la Zannekin est une bière spéciale dorée et non filtrée. Côté céréales, deux malts sont mélangés à un soupçon de blé pour la belle tenue de mousse.


2.   Le brassage

Ajoutez-y une pincée d’écorce d’orange et du sucre bien du coin. Brassez le tout pour en extraire le jus primaire, le moût, qui est envoyé en fermentation, où le meilleur ami du brasseur, la levure, continue le travail en transformant le sucre. La bière y atteint son taux de 7% d’alcool, qui la protège, et ravit les amateurs et amatrices de bières de caractère. Puis vient une garde de quelques semaines où la Zannekin se clarifie. On peut alors se préparer au conditionnement! Soit saturée mécaniquement avec le gaz naturel de la bière, le co2, la Zannekin est envoyée directement dans les fûts en inox pour être tout de suite consommée.

3.   Les houblons

Les houblons de Flandre lui confèrent un équilibre entre amer et fuité. Le houblon Magnum est l’un des plus « puissants » poussant dans la région. Il donne à la Zannekin une franche amertume qui caresse les côtés de la langue, tandis que le Cascade, plus subtil, se charge des goûts à la fin de chaque gorgée. Les houblons en grandes quantités protègent la Zannekin de toute invasion, mais ne vont pas aimer les séjours au soleil…


4.   Le mélange

Soit mélangée avec la liqueur de tirage et mise en bouteilles, la Zannekin part pour une ultime étape de refermentation en chambre chaude, où cette fois le gaz créé et coincé par la capsule formera la future mousse. Un peu plus long, mais tout aussi bon. Gezondheid !

Le processus de fabrication

Le processus de fabrication

1.   Le maltage

Avec ses ingrédients rigoureusement sélectionnés par notre brasseur, la Zannekin est une bière spéciale dorée et non filtrée. Côté céréales, deux malts sont mélangés à un soupçon de blé pour la belle tenue de mousse.

2.   Le brassage

Ajoutez-y une pincée d’écorce d’orange et du sucre bien du coin. Brassez le tout pour en extraire le jus primaire, le moût, qui est envoyé en fermentation, où le meilleur ami du brasseur, la levure, continue le travail en transformant le sucre. La bière y atteint son taux de 7% d’alcool, qui la protège, et ravit les amateurs et amatrices de bières de caractère.

Puis vient une garde de quelques semaines où la Zannekin se clarifie. On peut alors se préparer au conditionnement! Soit saturée mécaniquement avec le gaz naturel de la bière, le co2, la Zannekin est envoyée directement dans les fûts en inox pour être tout de suite consommée.

3.   Les houblons

Les houblons de Flandre lui confèrent un équilibre entre amer et fuité. Le houblon Magnum est l’un des plus « puissants » poussant dans la région. Il donne à la Zannekin une franche amertume qui caresse les côtés de la langue, tandis que le Cascade, plus subtil, se charge des goûts à la fin de chaque gorgée. Les houblons en grandes quantités protègent la Zannekin de toute invasion, mais ne vont pas aimer les séjours au soleil…

4.   Le mélange

Soit mélangée avec la liqueur de tirage et mise en bouteilles, la Zannekin part pour une ultime étape de refermentation en chambre chaude, où cette fois le gaz créé et coincé par la capsule formera la future mousse. Un peu plus long, mais tout aussi bon. Gezondheid !